Candidature : médiatrice artistique

Madame, Monsieur,

Plasticienne et médiatrice artistique, j’ai eu l’opportunité de concevoir plusieurs dispositifs de « médiation synesthésique »1 en échos aux expositions de différents musées et centres d’art contemporain français, notamment le Musée F… et la P… à M…, et très prochainement le Musée du Louvre à Paris.

Interpellée par l’émergence et l’appropriation du sens de l’œuvre au travers des cinq sens, j’ai pu questionner le rapport entre art et alimentation dans ma pratique plastique et dans mes actions de médiation. Motif artistique contemporain, l’aliment jaugé, manié, goutté puis ingéré, est aussi un aussi un formidable medium d’absorption, d’incorporation intime de l’œuvre d’art.

C’est pourquoi je me permets aujourd’hui de vous proposer mes services, autour d’un dispositif spécifiquement créé pour l’œuvre de Pierre Soulages. Cette médiation, déjà éprouvée auprès des publics du Musée F…, est également programmée en janvier 2020 à Paris, pour le Musée du Louvre.

J’ai à cœur de développer et de multiplier ce type d’entremise synesthésique, et ce serait pour moi un véritable honneur que de pouvoir mettre mes recherches, ma pratique, et mon expérience au service de votre établissement, le temps d’une médiation.

Vous trouverez ci-après le descriptif du dispositif faisant écho à l’œuvre de Pierre Soulages.

Je me tiens à votre entière disposition pour tout complément d’information.

Je vous prie d’agréer mes respectueuses salutations.

Bien à vous,

1La synesthésie désigne une expérience subjective dans laquelle des perceptions relevant d’une modalité sensorielle sont régulièrement accompagnées de sensations relevant d’une autre modalité, en l’absence même de stimulation de cette dernière. C’est cette correspondance, ces échos entre nos différentes modalités sensorielles, que j’ai choisi d’exploiter dans ce que j’appelle une « médiation synesthésique ».